Version imprimable Les 3 règles d'or pour que ta nouvelle arrive au jury

Le règlement décrypté

Note : 3.1/5 (256 notes)


Voilà quelques conseils pour réussir son envoi du premier coup :

1. L'anonymat : essentiel dans un concours. Lorsque tu enverras ton mail, tu mettras en pièce jointe ta nouvelle pour laquelle tu auras choisi un titre original, sur laquelle il n'y aura pas ton nom, ni quoi que ce soit qui permettrait de deviner qui tu es.

Et tu joindras aussi un deuxième document qui contiendra les infos te concernant.
A la fin du règlement du concours, sur la 3ème page, il y a toutes les infos que tu dois mettre.
Tu peux aussi mettre ces infos dans le message du mail lui-même.

2. La Longueur du texte : Le règlement est clair, il faut que ton histoire contienne entre 8200 et 8600 signes (en comptant les espaces), ça représente environ 3 pages.
Pour être sûr de ton coup, ouvre ton doc, va dans le menu "Fichier", sélectionne "Propriétés", clique sur l'onglet "statistiques" et regarde le chiffre qui correspond au "nombre de caractères" (sur Word, c'est la ligne "caractères (espaces compris)).

3. La date d'envoi de la nouvelle : Ton envoi se fait par mail et il faut qu'il parvienne à nouvelles@valenceromansagglo.fr avant minuit le jour fixé comme date limite. Un conseil, n'attends pas la dernière minute, il suffit d'un souci informatique pour tout gâcher.

Quelques jours parès ton envoi, tu recevras un mail d'accusé de réception.
Surveille bien ta boite aux lettres et si tu ne vois rien venir, n'hésite pas à nous contacter.



Version imprimable 12ème édition ! Quelques changements

Quel âge pour participer ?

Note : 0/5 (0 note)

Pour cette 12ème édition du Concours de nouvelles, les conditions d'âge évoluent !!! Un peu.


 
Le concours de nouvelles est toujours
RESERVE AUX 15-20 ANS.

Mais l'âge est pris en compte sur l'année du concours et pas seulement à la date de remise des prix. Donc si tu as 15 ans, même fin décembre 2019, tu peux participer.

Encore plus fort : un(e) jeune scolarisé(e) dans un lycée public ou privé de Valence Romans Agglo peut participer, même s'il n'a pas encore 15 ans en 2019.

Et oui, on a déjà vécu trop de déceptions en allant dans les classes de secondes !!! C'est enfin de l'histoire ancienne.

On veut te lire !



Version imprimable Rèves scientifiques, 8 nouvelles de SF

La nouvelle la plus cynique

Note : 0/5 (0 note)

Une fois encore les éd. Thierry Magnier, nous gratifient d'une couverture de m..... pour un très bon recueil.
Ce livre rassemble les meilleurs textes d'anticipation de la collection "nouvelles", c'est donc une bonne chose.

Tu y retrouveras des nouvelles que l'on a déjà citées dans la rubrique "J'ai lu"... et c'est pour moi l'occasion de revenir sur une nouvelle qu'il faut lire absolument
"Alter Ego" de Colin Thibert, parfaitement cynique !!! Franchement, difficile de croire en l'homme après ça... J'ai adoré le rebondissement final.
Ce n'est d'ailleurs pas un hasard selon moi si 2 nouvelles de cet auteur se retrouvent de ce recueil, toutes 2 tirés du recueil
Le Bâtard de l'espace.


Si t'aimes être bousculé(e) par la série "Black Mirror", jette-toi sur ces nouvelles... Elles devraient aussi changer ta façon de voir les choses.

Ces histoires devraient te plaire car elles soulèvent de vraies questions sur la mémoire, le clonage et autres fantasmes scientifiques en passe de devenir notre réalité quotidenne.

Bonne nouvelle : le thème "Progrés et rêves scientifiques" sera à l'ordre du jour de la 3ème.



Version imprimable Ecrire une nouvelle fantastique (part 2)

Que dire encore ?

Note : 5/5 (1 note)

Suite du premier billet.

Il y a deux espèces d’auteurs, à ma connaissance, au moment de se mettre au travail. Les premiers se corrigent au fur et à mesure qu’ils écrivent. Quand ils terminent une page, l’ayant corrigée tout de suite, elle est bien nette ; il n’y aura plus, ou presque plus, à y revenir à la fin. Les seconds écrivent tout leur texte d’un jet, un peu n’importe comment, le plus vite possible ; puis ils reprennent tout, et corrigent. J’appartiens à la deuxième catégorie : impossible de retravailler avant d’avoir un matériau « brut » complet sous la main, comme un bloc de marbre où tailler. Le plus dur, de mon point de vue, est de pondre ce marbre. Le tailler, le raffiner, l’améliorer, le mettre en bon français, c’est de l’artisanat éliminer les répétitions, alléger, reformuler, etc.

Alléger, tiens. S’il y a un conseil où je suis à peu près sûr de ne pas dire de bêtise, c’est celui-là. On écrit trop. Adverbes, adjectifs. Mais aussi détails inutiles. Précisions neutres, sans intérêt pour l’histoire. Le lecteur n’oublie jamais : si on lui a signalé page 4 qu’il y a un coffre-fort dans la chambre, il l’aura en mémoire page 10, on peut tenir la donnée pour acquise et jouer dessus. C’est spécialement important dans les nouvelles, où le fil doit rester tendu de bout en bout. (Le romancier, lui, peut flotter un peu, digresser. Ca fait partie du plaisir). Moralité : dégraissons.


Et aussi : tenons bon. On est inévitablement déçu, quand on écrit : c’est toujours si différent de ce qu’on avait en tête et généralement moins bon, parce qu’on idéalisait ! Tant pis : c’est ainsi. Mieux vaut un bon texte qu’un mauvais, mais mieux vaut aussi un texte moins parfait que prévu que pas de texte du tout. N’abandonnez donc pas, ce serait la pire erreur de jugement de votre vie suivant la phrase que les candidats de la cuvée 2018 avaient pour mission d’insérer dans leur nouvelle. Ils l’ont fait, non sans brio.

Bernard Quiriny



Version imprimable Concours de nouvelles 15-20 ans

Il revient !!!

Note : 4.7/5 (3 notes)

Cet été, découvre, en avant-première,
la phrase du concours de nouvelles 2019 !


Cette année, la phrase est toute simple (elle pourrait presque passer pour un thème) :

"Il revient."

Pas mal, non ?
Perso, je pense que l'on peut aller dans tous les genres : fantastique, sentimental, histoire de vie, policier, horreur, historique...
Pour info : le temps de la phrase doit être respecté.


Lis le règlement pour en savoir plus sur les conditions de participation et les lots à gagner (d'une valeur totale de + de 1000 €).


On attend de te lire
Un seul conseil : n'aie pas peur de perdre. Cette peur est le meilleur prétexte pour ne rien faire de sa vie.

Si tu écris déjà, tu as une certaine expérience et de la confiance en toi. L'intérêt est de faire lire ton texte à d'autres.
Si tu n'écris pas encore, sache que, chaque année, des gagnants n'avaient encore jamais écrit auparavant. Donc rien d'impossible.

Bonne chance.
Pressé de découvrir ton histoire.



Version imprimable Ecrire une nouvelle fantastique (part 1)

2-3 idées, considérations diverses et remarques pratiques

Note : 4.3/5 (3 notes)

Voici deux ou trois idées, considérations diverses et remarques pratiques, que je me suis forgées ces dernières années, en tentant d’écrire des nouvelles. Mon expérience est limitée par le fait que j’ai toujours donné (et continuerai à donner, sauf changement brutal de personnalité) dans le registre spécifique de la nouvelle absurde ou fantastique, qui a ses règles propres... Bref.

 

La nouvelle n’est pas un roman en petit. Inutile donc de vouloir écrire une nouvelle à partir d’un sujet de roman : ça ne marchera sans doute pas, ou ça marchera mal. Chaque sujet, chaque idée de livre, a son poids de forme : poids lourd, on en fait un roman, poids plume, une nouvelle. Ca ne signifie pas, bien sûr, que les idées poids plume sont des idées courtes pas plus qu’un petit tableau n’est moins beau qu’un grand sous prétexte qu’il est plus petit.

La nouvelle est un genre poli, parce qu'il ne consomme pas trop le temps du lecteur, mais un peu impoli aussi, parce qu
’il faut claquer la porte assez fort en partant. Elle tend vers une chute, et cette chute doit être un peu bruyante. Il ne s’agit pas forcément d’imaginer une révélation sensationnelle, ou une surprise, ou un piège tendu au lecteur ; simplement, il faut que la chute ait de l’allure, car tout repose sur elle.


Le registre fantastique, le mien, si peuplé de chefs-d’œuvre (Maupassant, Borges, Bioy Casares, Aymé, les Belges, tant d’autres), a ses codes. Beaucoup de nouvelles fantastiques tournent autour d’un petit nombre de thèmes, actualisés et repris sans cesse depuis des temps immémoriaux : le double, la transformation physique, les miroirs, les sosies, les morts qui reviennent, le voyage dans le temps sous toutes ses formes, etc. On peut continuer d’y puiser : c’est inépuisable. Quelques techniques usuelles aident ensuite à mettre l’idée en scène, telles que le récit cadre : au lieu de raconter directement l’histoire, racontons l’histoire d’un type qui raconte l’histoire (on peut multiplier les degrés, l’histoire d’un type qui raconte l’histoire d’un type qui...) On met ainsi de la distance, on crée plus facilement le doute, et on se ménage des petites pauses à peu de frais (« Il s’arrêta pour boire une gorgée de rhum », etc.) ; c’est très pratique, et ça stimule en plus l’imagination pour la chute (deux possibilités : chute dans le récit, chute dans le récit-cadre).

Suite la semaine prochaine.

Bernard Quiriny



Version imprimable et les Coups de coeur ?

De bonnes nouvelles à lire encore

Note : 4/5 (8 notes)

Enfin les nouvelles coups de coeur.
De très bonnes histoires à découvrir tout de suite.

Pour l'anecdote, une de ces nouvelles était ma préférée... et une autre était à 2 doigts d'entrée dans la catégorie des grands gagnants !
Autant dire que ces jeunes ont intérêt à continuer d'écrire (voire à participer à nouveau à ce concours, fort de cette expérience réussie).

Je te laisse apprécier et te faire votre propre opinion.
Tu peux évidemment donner ton propre classement de toutes les nouvelles en commentaire.

Dans le désordre :

"Bourreau des carreaux"
d'Alma Glayse

"Témoin" de Maxence Doktorcik

"Elle"
de Manon Ricci

Et "Habile abeille" de Louis Mérian

Voilà, pour cette année, c'est terminé.Bientôt tu pourras lire sur ce site les conseils de Bernard Quiriny.

Bonne continuation !
Participe à tous les concours que tu peux...C'est le meilleur moyen pour se faire la main.



Version imprimable Les gagnants de cette 11ème édition

Remise des prix : séance de rattrapage

Note : 2.9/5 (8 notes)

Au premier plan les héros du jour, de gauche à droite : Alma Glayse  (coup de cœur), Bernard Quiriny (auteur fantastique), Nans Bernard (1er Prix ex aequo), Manon Ricci (Coup de cœur), Maxence Doktorcik (Coup de coeur) du jury, Jules Coutier (1er Prix ex aequo) et Maëllis Rolin (3ème prix).

Enfin, le jour J.
Ce samedi 15 décembre à 15h, près de 120 personnes sont venues assister à la remise des prix !
Un grand rendez-vous, heureux pour 7 personnes seulement, cruel pour tous les autres.

Cette cérémonie a démarré très fort avec le discours exceptionnel de .....(.... de l'agglomération de Valence Romans). L'élue s'est fendue d'un texte extrêmement littéraire et délicat... Très inhabituel...
Du coup, le ton était donné.

Bernard Quiriny (l'auteur invité) a pris brillamment la suite. Il a très modestement commencé son allocution pour la terminer tel un claquement de porte...Avec des images judicieuses, il a dévoilé les caractéristiques essentiels de la nouvelle. Il n'a pas lésiné sur les bons conseils d'écriture non plus.
On attend maintenant avec impatience ces "Conseils de pro".

Enfin, les coups de coeurs sont annoncés (dans le désordre) :
"Témoin" de Maxence Doktorcik
"Elle" de Manon Ricci (C'est la deuxième année que Manon gagne un prix Coup de coeur)
"Bourreau des carreaux" d'Alma Glayse
Et "Habile abeille" de Louis Mérian
Ils gagnent chacun un bon d'achat de 50 euros à Leclerc Saint Paul-lès-Romans.

La semaine prochaine, rendez-vous sur ce site pour lire les nouvelles Coup de coeur !!!


Enfin, les noms (et les nouvelles) des grands gagnants de cette 11ème édition.

3ème prix : Maëllis Rolin gagne 150 euros en bons d'achat Leclerc pour sa nouvelle "Dernier Souffle".

Et cette année, de manière exceptionnelle (c'est la première fois en 11 ans),
nous avons 2 premiers ex aequo. Des garçons !!!

Jules Coutier et Nans Bernard se partagent donc la première place avec leurs nouvelles respectives :
"Zeste de Klan et coeur d'ange" et "Esclave"

La remise des prix s'est extrêmement bien déroulée et surtout, de nombreux jeunes "perdants" sont venus demander un avis aux membres du jury.

Bonne chance à ces derniers, pour d'autres concours ou pour la prochaine édition à laquelle on leur conseille évidemment de participer, si leur âge le permet encore.



Plus d'articles :

Plateforme ViaBloga Modèle Glossy par N.Design Studio Adapté pour ViaBloga par Mitra avec l'aide d'Olivier
RSS - Articles RSS - Commentaires