Version imprimable Ecrire une nouvelle

Gare à la chute & autres considérations d'Ahmed Kalouaz

Note : 3.8/5 (4 notes)

Voilà un très beau texte qu'Ahmed Kalouaz vient d'écrire pour toi.

Je mets en gras, certaines idées.
"Certains vous diront, pas de nouvelles, bonnes nouvelles. Mais alors, il faudrait se résigner au silence, à ne plus laisser les mots se promener.
Une nouvelle, ce sont trois lignes lancées sur le papier, une idée cueillie au vol et que l'on a gardée bien au chaud pour l'hiver. Cela deviendra un titre, un début, le fil conducteur, si l'on prend garde à ne pas se laisser emporter par son élan, ne pas s'étendre. La nouvelle est un texte court, gare à l'obésité, gare à la chute. Oui, la chute, l'endroit qu'il faut atteindre sans être tombé avant, comme la ligne d'arrivée au bout de la ligne droite.
Il y a des chutes faciles. Le mort que l'on n'attend pas, la mort cachée derrière une porte, celles qui sortent d'un rêve, les fins toutes trouvées avec de grosses ficelles. La nouvelle, c'est une alchimie faite de formules brillantes, de fausses pistes, une respiration parfois lente, qui rythme le récit. Empreinte de mystère, mais aussi d'erreurs à éviter, de rituels. Dans cet univers du court, il y a les maîtres, Raymond Carver, Annie Saumont, Didier Daeninckx, chacun dans son registre. Dans cette corporation de sprinters, on parle souvent de papes ou de papesses, telle Alice Munro, prix nobel il y a quelques années.

Mais l'essentiel est comme dans la marche ou la course à pied, de trouver son souffle, le bon battement du coeur. Pas de prosternations inutiles, d'idoles à imiter, d'odes aux seigneurs. Chacun sa route, et pourquoi pas, osons le mot, son style. Ce fameux style que l'on peut nommer plus vulgairement "la patte". Mais l'essentiel est toujours d'aller au bout du texte à force de travail. Faire jongler les virgules, soupeser une phrase, retravailler encore pour atteindre ce qui pourrait être le point d'équilibre.
Et si, finalement, la meilleure nouvelle, ne serait pas d'avoir simplement l'envie d'écrire. De s'essayer à l'écriture, pour devenir, à force de transhumance, le berger des mots, celui qui a osé affronter le troupeau des voyelles et des consonnes.
Se dire aussi au fond de soi, qu'une nouvelle apporte parfois une part de bonheur."

*****

Voilà un texte très inspiré par le sport. Normal, Ahmed a été un très bon coureur. J'espère qu'il t'inspirera pour écrire la meilleure nouvelle.

4 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez cet article !


Plateforme ViaBloga Modèle Glossy par N.Design Studio Adapté pour ViaBloga par Mitra avec l'aide d'Olivier
RSS - Articles RSS - Commentaires