Version imprimable Une nouvelle définition

tirée du livre "J'écris des nouvelles..."

Note : 3.2/5 (34 notes)

Dans la première partie de son livre "J'écris des nouvelles et des contes" Louis Timbal-Duclaux présente les 6 caractéristiques de la nouvelle.

Voici les 3 premiers points :

1. La nouvelle est d'abord une histoire
un récit court, "assez court pour être lu d'une seule traite" disait Edgar Poe

2. la nouvelle raconte une histoire et non pas plusieurs

La nouvelle est centrée sur un et un seul personnage. Bien entendu d'autres personnages peuvent graviter autour de lui, mais la focalisation doit se maintenir sur lui.

3. La nouvelle raconte l'histoire de quelqu'un
La nouvelle est dynamique : elle décrit l'évolution d'un personnage entre une situation de départ et une situation d'arrivée [...]. L'auteur est obligé de situer son action a un moment de crise : à un "tournant de la vie".
Le nouvelliste, comme le dramaturge, devra centrer son récit sur ce moment-clé et résumer tout le reste en quelques lignes ou même see borner à le suggérer.
En ceci, la nouvelle est voisine du théâtre et même du théâtre classique français avec sa règle des 3 unités : unité de temps, unité de lieu, unité d'action.
Comme dit Edgar Poe, la nouvelle doit produire sur le lecteur "un seul et unique effet".

4. La nouvelle raconte un évènement qui affecte la vie du héros
La nouvelle s'ouvre sur la description d'une situation heureuse ou malheureuse, qui dure depuis un certain temps. Et puis survient un événement qui va bouleverser cette situation [...]. Quand on pense à ce type d'événement qui peut changer la vie, le premier réflexe est de le concevoir grave : un crime, un accident...[...] Au contraire, la nouvelle moderne [...] met souvent en scène un événement qui, à première vue, peut paraître banal ou insignifiant, mais qui, subjectivement, va avoir une conséquence décisive sur la vie du héros.

5. [...] La densité, principe d'unité totale des parties et du tout
[...] la nouvelle doit aller droit au but et ne peut se permettre aucune digression, même intéressante. Tout, dans la nouvelle, doit concourir au but et à un seul but : le sujet, le personnage, son entourage, les décors, les descriptions, les dialogues, le scénario. [...]

6. La nouvelle se différencie du conte
[...] la nouvelle est à l'inverse un genre réaliste qui doit être fortement ancré dans un lieu et une époque [...] C'est grâce à cet "effet de réel" que nous entrons vite et bien dans ce texte court...

34 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez cet article !


Plateforme ViaBloga Modèle Glossy par N.Design Studio Adapté pour ViaBloga par Mitra avec l'aide d'Olivier
RSS - Articles RSS - Commentaires