Version imprimable Comment améliorer une nouvelle et choisir son titre ?

Entretien avec Colin Thibert (2nde partie)

Note : 3.8/5 (15 notes)




Colin Thibert, merci pour toutes les réponses que tu as déjà données sur les secrets de fabrication de tes nouvelles. Il reste encore 2 mystères à élucider : Quel défaut faut-il éviter absolument dans l'écriture d'une nouvelle ? Comment choisis-tu le titre d'un récit ?

(2ème partie de l'entretien)


Hormis la "concordance des temps" à laquelle tu attaches beaucoup d'importance...
Y a-t-il sur le fond un défaut qui se retrouve souvent et qu'il faudrait éviter ?

Non, je ne vois pas... Une certaine maladresse dans les dialogues et dans les indications genre "Untel dit… Untel réplique… etc". Mais ça n'est pas facile à manier, même pour des écrivains confirmés !
Il y a, mais c'est peu de chose, la manie de beaucoup de jeune auteurs de situer leurs histoires aux USA où, généralement ils n'ont jamais mis les pieds... Dans les gagnants de ce concours, il n'y en a qu'une qui l'ait fait ("La forêt") dans les nouvelles du concours que je présidais l'an dernier, il y en avait trois ! Je sais d'où ça vient, c'est parce que ces jeunes sont souvent nourris de littérature et de séries américaines. Ce n'est pas un mal d'ailleurs, mais parler d'endroits que l'on ne connaît pas (sauf exception) c'est un peu sot. Mieux vaut décrire ou situer ce que l'on connaît. Ça sonnera moins artificiel.

Comment choisis-tu le titre d'une nouvelle ?

C'est volontiers problématique. S'il ne surgit pas en cours d'écriture, c'est l'objet de longues réflexions ! Dans la mesure du possible, j'essaie que ce soit un peu "choc" ou "provoc" comme par exemple "Tirez sur l'ambulance". "Défense d'inhumer", c'est un simple détournement, "Marie à tout prix" jouait évidemment sur le titre de cette comédie américaine d'un mauvais goût réjouissant, avec la délicieuse Cameron Diaz, que j'aime bien, ça donne le ton tout de suite. "Arrêté de péril" c'est le terme administratif, le mot "péril" est fort, il suggère une histoire inquiétante..."Sardanapale", c'est au contraire mystérieux : qu'est-ce qui se cache derrière ce nom oriental... "Avec ou sans chauffeur" ce n'est pas ce que j'ai trouvé de plus réussi ! Idem pour "l'acteur idéal"... "La vengeance du cannibale", en revanche, c'est fort et violent et l'allusion est dans le texte lui-même, quant à "Fins limiers", j'en suis assez content parce qu'il joue sur le double sens de limier, il dévoile ce que l'on ne découvre qu'après un moment de lecture. "Le clou" est abrupt et ne dit pas grand chose, mais je ne pouvais pas dévoiler ce qui se cachait derrière ce début innocent... Voilà, ça marche à peu près comme ça avec des hauts et des bas. Détail amusant, quand j'ai écrit "le bâtard de l'espace", je l'ai entendu au sens premier, celui d'enfant illégitime, pas du tout comme l'insulte dont se servent les jeunes ! Ils croient tous que c'est un gros mot et trouvent gonflé que je m'en sois servi pour le titre du recueil.

Merci encore. On attend maintenant avec impatience de découvrir tes prochaines nouvelles.

15 notes :

  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  
  • Anonyme :  

Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :

Partagez cet article !


Commentaires

Lien croisé

Nos Blogs : " concerne la Nouvelle dans les Médiathèques du Pays de Romans. Derniers articles › Concours de nouvelles pour jeunes auteurs › Comment améliorer une nouvelle et choisir son titre ? › Ses secrets d'écriture !!!Abonnez-vous"

 


Anonyme | Le Lundi 08/04/2013 à 08:09 | [^] | Répondre
Plateforme ViaBloga Modèle Glossy par N.Design Studio Adapté pour ViaBloga par Mitra avec l'aide d'Olivier
RSS - Articles RSS - Commentaires